Marcelle Ferron

From Wikiquote
Jump to: navigation, search

Marcelle Ferron (Louiseville 1924-Montreal 2001), Quebec artist

  • Mon propos a toujours été modeste, je voulais transformer ce mariage de raison en un mariage d'amour.
    • My aim has always been modest; I wanted to transform the arranged marriage [of art and architecture] into a love match.


  • J'étais dégoûtée de la peinture. Bon nombre de collectionneurs achetaient des tableaux pour les enfermer dans des voûtes de banques. Les verrières m'ont permis de faire de l'art public.... Un jour, une femme m'a abordée dans la rue pour me parler de la station de métro Champ-de-Mars. « Qu'il fasse beau, qu'il pleuve ou qu'il neige, j'adore vos verrières du Champ-de-Mars. Ces grandes formes qui dansent me font chaud au coeur. » Cette femme n'étaient ni une collectionneuse ni une critique d'art, mais elle avait compris le sens que j'avais voulu donner à cette oeuvre.
    • I was tired of painting. So many collectors bought paintings and locked them in bank vaults. The stained-glass windows allowed me to make public art.... One day a woman stopped me in the street to talk to me about Champ-de-Mars metro station. "Whether it's sunny, rainy, or snowing, I love your stained-glass windows at Champ-de-Mars. Those big dancing shapes always warm my heart." That woman was neither a collector nor an art critic, but she understood the meaning I meant to give that work.
  • L'esquisse d'une mémoire


  • La verrière dont je suis la plus fière se trouve au palais de justice de Granby. ... À l'inauguration de l'édifice... l'évêque de Saint-Hyacinthe... m'a fait un commentaire qui me rechauffe toujours le coeur.
—Pourquoi le troisième étage est-il si beau? N'est-ce pas là ou se trouvent les gens qui attendent leur transfert en prison?
—Monseigneur, tout homme a le droit de voir une fleur avant de mourir. Il ne faut pas que les fleurs soient grises.
—Vous parlez comme les Évangiles.
    • The window I'm proudest of is at the Granby courthouse. ... When the building was inaugurated ...the Bishop of Sainte-Hyacinthe... told me something that still warms my heart.
"Why is the third story so beautiful? Isn't that where people wait to be taken to prison?"
"Everyone has the right to see a flower before dying, Your Grace. The flowers shouldn't be grey."
"You speak like the Gospels."
  • L'esquisse d'une mémoire